L’égo destructeur de valeurs!!!!

L’égo destructeur de valeurs !!!

égo
La problématique de l’ego : Avis de Aziz Taib, DRH dans une entreprise

Nous détenons tous un bout de vérité, un morceau du savoir et à cause de l’égo nous sommes persuadés individuellement de détenir le seul bon morceau!.

Les hiérarchies de statut , depuis longtemps en place, ont définitivement renforcé le phénomène en ne laissant s’exprimer que l’égo et la force du pouvoir au dépend du savoir.

Force est de constater que le principe a même habité la dernière campagne présidentielle, des candidats ont été attaqués et pas leur projet, il est affligeant de voir que plusieurs d’entre eux furent obligés de livrer leur intimité afin de se défendre d’attaques à cent lieux des véritables problématiques de notre société…

L’égo dans la hiérarchie historique de l’entreprise

L’égo disais-je, dans l’environnement professionnel , on a tendance à croire que livrer sa connaissance peut nous faire perdre notre place, notre statut social dans l’entreprise et pourquoi pas dans la société, alors on se replie, on garde jalousement son savoir et on tue l’écosystème dans lequel on est pourtant indispensable.

L’égo devient donc le premier destructeur de valeur du projet…

De fait il existe deux types de porteur de projet, celui qui met son égo au profit du projet et l’autre, celui qui met le projet au service de son égo. Si le deuxième vous entoure alors dites vous que ce projet n’ira pas bien loin…

Il faut retrouver l’égo de l’entreprise…

Fort de la mise en place d’une hiérarchie de l’autorité (voir post précédent)  nous pouvons en mettant le client au centre de tout intérêt, retrouver l’égo de l’entreprise où chacun par ses compétences et ses connaissances viendra s’épanouir dans l’accomplissement d’un projet commun.

Transférer l’égo de chacun vers un but commun, les égos associés ne s’additionnent pas ils se multiplient!!!
Les égos peuvent s’associer uniquement si on leur propose une ligne claire, un objectif bien défini dans lequel chacun va se retrouver, dans un temps long et avec une vraie visibilité…

Il en va de la responsabilité des managers d’apporter un environnement propice au transfert de l’égo, de définir des objectifs communs et non plus individualistes, de donner du sens aux actions de chacun.

De retrouver la fierté de l’entreprise à accomplir sa mission et à satisfaire le seul qui mérite autant d’énergie….Notre client

Bien à vous
Valéry J

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *